Voici pour vous LA solution à vos problèmes d’endormissements !

Il s’agit d’une technique d’ proposée par un professeur en enseignement et en science cognitive à l’Université Simon Fraser (SFU), en Colombie-Britannique.
Il en a été question dans O, le magazine d’Oprah Winfrey, dans Forbes et dans le New York Times, notamment.
Luc Beaudoin soutient qu’il faut dévier ses pensées des éléments stressants de la vie pour tomber dans les bras de Morphée. Pour ce faire, il propose de faire un « brassage cognitif » une fois au lit.

1-  Penser à un mot qui compte des lettres différentes, comme le mot oiseau.

2 – Penser à des listes de mots qui commencent par chaque lettre du mot choisi : o, i, s, e, a, u.

o : Oreiller

i : Interrogatif

s : Singulier…
Le professeur qui a testé la technique auprès de 150 étudiants de l’Université MacEwan, en Alberta, dit que les participants commençaient à se fatiguer tôt durant l’exercice.
« C’est un peu plus engageant que de compter à reculons et c’est un peu plus demandant. On dirait que c’est simple, mais le cerveau est occupé quand on fait ça (…) il n’y pas d’activité mentale qui est mauvaise, c’est le genre d’activités qui importe », ajoute le professeur. mentionne Luc Beaudoin

Les découvertes de Luc Beaudoin ont aussi permis de créer une application, BoutonDodo, qui propose à ses utilisateurs de les mettre dans un état qui favorise le sommeil en permettant à leur esprit de vagabonder d’une image à une autre.

« En imaginant les choses, les actions et les scènes que BoutonDodo suggère, on oublie ses soucis et on est plongé dans un état qui mène au sommeil », est-il promis sur le site Internet du produit.

« Je pense que les gens trouvent ça intéressant qu’il y ait du nouveau en matière de techniques à utiliser au lit pour s’endormir et qui ne comporte pas de prise de médicaments, affirme M. Beaudoin. C’est amusant et original. »

Selon le développeur de cette application, les adultes vivent dans un monde dominé par les mots, les chiffres et la pensée rationnelle. Les jeunes enfants, au contraire, passent beaucoup de temps à imaginer, jouer et rêver. Bien sûr, les adultes voient beaucoup d’images — il y en a partout autour de nous! Mais ce sont des images créées par les autres, et que l’on perçoit passivement. Les chercheurs en sommeil ont découvert que lorsque les personnes s’endorment, elles font souvent de petits rêves pleins d’images. Ce mode de pensée plein d’images variées, facilite le sommeil. Au contraire, penser à nos soucis en essayant de les résoudre et en les ressassant, nous garde éveillés.

Cette application vous aide à remplacer votre dialogue interne par une variété d’images qui sont propices au sommeil. L’appli vous les décrit et vous, vous les imaginez.

Il y a toujours sinon le bon vieux massage des pieds !

Source : radio canada et mysleepbutton.com