MERCI VIRGINIE!

Eh bien voilà, il semble qu’il soit temps pour toi de nous dire au revoir et de suivre ton propre chemin un peu plus loin d’Esprit de famille, de ta deuxième famille. Comme famille, nous désirons le meilleur pour toi et souhaitons que tu t’épanouisses dans un environnement où tu pourras briller plus fort. Il est certain qu’une partie d’Esprit de famille, de nous, va te suivre car tu es l’essence même de cette entreprise pour laquelle tu auras tant donné. Pour tous les matins où ton sourire si contagieux nous a accueilli, pour toutes tes blagues qui étaient comme une bouffée d’air frais et pour tout le réconfort que tu nous auras conféré, merci. Merci d’avoir pris le temps avec chacun d’entre nous, les éducatrices, les parents et tous les enfants. Tu auras compté dans des moments qui étaient remplis de joie, parfois de tristesse et d’insécurité. Ton cœur n’a jamais arrêté d’accueillir de nouvelles personnes et on se demandait parfois comment tu faisais pour nous exposer à autant d’amour. Il y a des gens qui sont doués pour la technologie, d’autres pour les statistiques mais toi tu es douée avec les gens. Tu comprends et partage sincèrement ce que les autres vivent et tu sembles toujours être d’un soutien sans faille. Nous t’avons vu te battre pour tous et j’espère que tu garderas cette force d’être la voix des plus petits et des plus discrets. J’espère que tu continueras d’atteindre les cœurs et les esprits par ta gentillesse, ta sincérité et ta passion. Nous désirons tous avoir une Virginie dans notre vie et on ne te remerciera jamais assez de nous avoir permis de vivre avec ce privilège car c’est ce que c’est d’être dans ton équipe et avec toi, un privilège.

Virginie, tu as façonné une équipe qui continuera de te rendre fière et qui continuera de partager tes valeurs. Au nom de toute l’équipe, de tous les parents et de toutes les personnes pour qui tu auras été une référence, merci, merci mille fois et prends soin de toi, tu le mérites plus que n’importe qui.

Avec tout notre amour et notre reconnaissance, au revoir Virginie.

Écrit par Emma Quéau